Frederic Altmann(Critique d'art/journal Nice-Matin) - Lim Dong Lak, Sculpteur de lumière et d'espace - 1997 > CRITIQUES

본문 바로가기

사이트 내 전체검색

CRITIQUES

Frederic Altmann(Critique d'art/journal Nice-Matin) - Lim Dong Lak, Sc…

페이지 정보

작성자 ADMIN 작성일 21-03-16 13:44 조회 590hit 댓글 0comment

본문

Lim Dong Lak, Sculpteur de lumière et d'espace
 
 
Frederic Altmann
Critique d'art
journal Nice-Matin
Nice août 1997
 La sculpture coréenne contemporaine est casiment inconnue en France, sauf dans de brèves manifestations sans grand retentisse-ment. Nous en voulons pour preuves l'ouvrage consacté à la Sculpture Moderne en France depuis 1950 de Ionel Jianou, Gérard Xuriguera et Aube Lardera chez Arted édition d'art, publiéen 1982, il n'y figuera aucun sculpteur coréen, par contre nous trouvons des japonais, vietnamiens, roumains. Nam Jun Bak etant l'artiste coréen le plus connus des occidentaux, son apport à art contemporain est indéable est inenable et mérité.
 
  Lim Dong Lak, c'est aussi un acteur culturelle de premier plan pour la ville de Pusan, avec ses multiples activités: Directeur de l'art visuel, Professeur aux Beaux-Arts organisateur du Symposium et sa pratique de sculpteur. Son champ de vision et d'initiative comme Pusan.
 

 Avec l'oeuvre de Lim Dong Lak, nous entrons dans le domaine de la grande sculpture, celle qui permet la réflexion, en plus elle n'a pas subit l'influence du monde occidentale. Il possède sa propre personnalité. En utilisant des matériaux d'un grand raffinement: marbre, pierre, bronze, métal, qu'il maî̂trise parfaitement, chez lui rien de superflu, il va à l'essentiel et nous entrons dans son oeuvre avec délectation et une certaine jubilation, c'est la plenitude, le silence. La lumière filtre par les interstices et laisse le spectateur subjugue par sa maiîtrise des formes sculpturales.

 

 


 En 1937, Henry Moore écrivait dans son ouvrage: The Sculptor Speaks, The Listener: "Depuis les Gothiques, la sculpture européenne a été recouverte de mousse, de mauvaises herbes, de toutes sortes d'excroissances qui ont complètement occulté le caractère de la forme. Ce fut la mission de Brancusi de débarrasser la sculpture de tout le superflu et de nous rendre la conscience de la forme pure. Pour se faire, il a été amené à se concentrer sur les formes simples et directes, d'arrêter sa sculpture à un volume cylindrique, de la raffiner et de la polir jusqu'à la rendre presque précieuse." Lors de ma première approche pjhysique de l'oeuvre de Lim, il m'est revenu en mémoire cette citation de Moore et qui s'apparente aux recherches de Lim.

 

 Il aurait pu figurer en bonne place dans le Groupe Espace formé par André bloc en 1951. Le manifeste publié par le Groupe Espace préconisait:un art non-figuratif procédant des techniques et methodes actuelles, un art qui s'inscrive dans l'Espace reel, réponde aux nécessités fonctionnelles et à tous les besoins de l'homme, un art constructif qui par d'affectives réalisations, participe à une action directe avec la commuauté humaine, un art devenu spatial par la pénétration sensible et modulée de la lumière dans l'oeuvre. La création de liens etroits entre tous ceux aui peuvent être appelés à concourir aux grandes tâches contemporaines et en particulier aux études d'urbanisme, études de plan-masses, etudes de plastique qrchitecturale y compris tous les plologements dans la vie courante. La présence fondamentale de la prostique pour l'harmonieux développement de toutes les activités humaines. Parmi les signataires du manifeste on pouvait remarquer Jean Arp, André Bloc, Emile Gilioll, Nicolas Schöffer, Lardera, Beothy, Stahly, Szekely.

 

 Alicia Penalba déclarait, ce que je recherche, c'est une ordonnance des formes qui pulsse exprimer la symiose de la matière et l'ouverture des espace infinis. Pierre Szekely dans sa profession de foi explique son art: j'aime la pierre pour son authenticité, elle est prélèvement de notre astre. J'aime la pierre pour son hummanité, sa loi de rapport entre le statique et le dynamique.  J'aime la pierre pour son actualité, elle est le temps condensé dans le présent. Ces deux citations de sculpteurs Peuvent s'appliquer dans la démarche esthétique de Lim et de ses rapporte avec la matière. Je suis d'accord aussi avec Laurens lorsqu'il dit: La sculpture est essentiellement une prise de possession d'un espace, la construction d'un objet par des creux et des volumes, des pleins et des manque, leur alternance, leure contrastes, leur constante et réciproque tension et, en définitive, leur équilibre...avant d'être une représentation de quoi que ce soit, ma sculpture est un fait plastique et, plus exactement, une suite d'événements plastiques, de produits de mon imagination, de réponses aux exigences de la construction, tout ce qui constitue mon travail.

 

 Après ces réflexions sur la sculpture moderne et contemporaine, situons l'oeuvre de Lim qui n'a rien à voir évidement avec César, Arman, Nevelson, Segal, Takis et matériaux composites. Lim a choisi de vivre son art avec des matériaux classicques, et dans sa culture coréenne, c'est-à-dire de jeter un pont entre tradition et modernité, ce qui lui donne un champ créatif d'une grande rigueur en allant à l'essentiel, vers un art de méditation, calme et serein. Le situé dans le concert de la sculpture internationale contemporaine n'est pas possible, car il mouvement ni une mode quelconque. Son art n'est pas violent, et sans mode d'emploi. Sa sculpture voyage dans la poésie avec une grande vivacité en jouant avec l'air, le vent, la lumière et les ombres que sa sculpture traduit avec une belle intersité. La passion de Lim pour les formes pures et bronze me fascine dans son oeuvre, car j'ai l'impression, que Lim interroge les mystères de notre terre. Il est indéniable que les matériaux que Lim utilise dans la construction de son oeuvre sont les basse de son imaginaire et des capteurs d'énergies.

 

  Lim est parfaitement à l'aise dans les sculptures monumentales qui s'inscrevent parfaitement dans le paysage urbaine. J'ai eu l'occasion lors de ma visite à Pusan de parcourir en sa sompagnie ses réalisations soit sur le bord de mer que dans immeubles.

Chacune des sculptures entrevues lors de notre parcours avaient l'empreinte de Lim, et aussi étaient en parfaite osmose dans les espaces publis. Lim est proche du Groupe Espace. André Bloc, l'aurait accueilli avec plaisir dans son groupe de reflexion, qui était de rendre la ville plus humaine et faire de la ville un musée à ciel ouvert. Sa sculpture: Gate of History est d'une grande force, elle s'impose d'elle-même dans la symbolique-archéoligie: une arche en pierre, une branche dorée triomphe au sommet de cette archéologie qui domine l'océan qui doit-être pacifique dans tous les sens du terme, message de paix et de fraernité.

COMMENT LIST

There are no registered comments.

Greeting Personal Information Processing Policy Terms of Service

LIM DONG-LAK
representative : LIM DONG-LAK | corporate registration number : 617-90-05240 | TEL : 010-3850-0137

Copyright © LIM DONG-LAK All rights reserved.

The copyright of the contents, items, and images of the sculptor Im Dong-rak belongs to the sculptor Im Dong-rak and is protected by the copyright, so unauthorized copying is prohibited, and unauthorized use without our consent may result in legal penalties.